DIJON

 

7h30 départ pour la côte d'or !

9h30 Visite de la chartreuse de Champmol

Fondée par Philippe le Hardi à la fin du XIVème siècle pour devenir la nécropole des ducs de Bourgogne de la lignée des Valois, la Chartreuse de Champmol fut un prodigieux foyer artistique où travaillèrent conjointement artistes français et artistes du Nord. Le monastère, démantelé à la Révolution Française, a conservé deux oeuvres majeures du sculpteur flamand, Claus Sluter : le portail de l'église, où sont représentés Philippe le Hardi et son épouse Marguerite de Flandre, et le Puits de Moïse. Orné des statues majestueuses du roi David et de Moïse ainsi que de celles des quatre prophètes (Isaïe, Daniel, Zacharie et Jérémie), le Puits fut érigé au centre du grand cloître.

11h00 Visite de l'abbaye de Ste Benigne

Les collections du musée archéologique sont présentées dans l'aile principale de l'ancienne abbaye bénédictine Saint-Bénigne. A la puissance de l'ancienne salle capitulaire et du scriptorium du début du XIe siècle, s'oppose l'élégante légèreté du dortoir des moines construit à la fin du XIIIe siècle. Des salles plus récentes et un escalier de la 2ème moitié du XVIIe siècle complètent cet ensemble. Il vous est présenté un vaste panorama de la présence de l'homme en Côte-d'Or, de la préhistoire au Moyen Âge, avec les sites incontournables de la région : Dijon, Alésia, Les Bolards, les Sources de la Seine, Vertault, Mâlain...

 

12h30 Pause déjeuner bien mérité

 

14h30 Visite de la chapelle Ste Anne

L'église circulaire à coupole de l'ancienne chapelle du monastère des Bernardines (fin XVIIe s.) est affectée à la présentation d'objets liturgiques d'origine française et étrangère du XIIe au XIXe s. Autour du maître-autel à baldaquin de porphyre abritant le groupe de la Visitation, oeuvre baroque magistrale de Jean Dubois, belle collection d'orfèvrerie religieuse, de vêtements liturgiques, de statues polychromées, de bâtons de procession et de tableaux, notamment de l'école bourguignonne du XVIe s.

16h30 Visite du Palais des ducs de Bourgogne

Derrière la belle ordonnance classique de sa façade, le palais des ducs et des États de Bourgogne révèle plusieurs siècles d'histoire. L'ancien logis ducal (à l'est), reconstruit au XVe siècle sous Philippe le Bon, devenu logis du roi et du gouverneur de la Province à partir du XVIe siècle, se retrouve uni au palais des États de Bourgogne édifié à partir du XVIIe siècle (à l'ouest). Jules Hardouin-Mansart, premier architecte du roi, missionné pour dessiner la nouvelle place Royale (place de la Libération), unifie la façade de cet ensemble de bâtiments et crée le palais tel que nous le connaissons, centré sur une cour d'honneur et la place, encadré de deux cours : cour de Flore à l'ouest et cour de Bar à l'est. La tour Philippe le Bon, conservée au centre de cet ensemble, demeure le symbole du pouvoir sur la ville.

Cette belle journée se termine vers 19h00. Mais ce n’est qu’un au revoir !

 

Notre patrimoine a tant de beauté à nous offrir, découvrez nos autres balades patrimoines et histoire !

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.